FAQ


1.      J'ai été informé que ma police est en règle. Puis-je à nouveau alimenter ma police existante ?

Votre contrat d’assurance continue à être géré selon les choix que vous avez opéré. Il peut toujours être modifié ou racheté selon vos souhaits, et sa structure modifiée selon vos besoins (bénéficiaires, assurés, cession de droit…).


2.      Mon investissement est-il garanti ?

Votre contrat chez Private Insurer est considéré comme un produit d'investissement (contrat d’assurance 'branche 23'). Le montant de votre capital dépend de la performance des fonds dans lesquels votre contrat est investi. Pour cette raison, il n'y a aucune garantie de récupérer votre capital initial.


3.     Private Insurer a obtenu son retrait d’agrément et sa mise en liquidation. Ça veut dire quoi et quel est l’impact pour moi ?

L'acquisition de Private Insurer par le Groupe P&V s'inscrivait dans l'ambition de ce dernier d'intégrer le portefeuille de Private Insurer et de renforcer sa propre offre de produits de la branche 23. La nouvelle direction de Private Insurer a décidé de renoncer volontairement à son agrément auprès de la Banque Nationale de Belgique (BNB) et de se mettre en liquidation. La mise en liquidation et le retrait d’agrément de Private Insurer ont pris effet au 30 septembre 2021. A part le fait que vous ne pouvez plus conclure de nouveaux contrats auprès de Private Insurer, rien ne change pour vous en pratique. La gestion de votre contrat reste assurée par Private Insurer selon les conditions générales de votre contrat et le cadre légal applicable. Ce qui précède est sous réserve des contraintes qui vous auraient été communiquées individuellement par Private Insurer en lien avec la régularisation éventuelle de votre police.


4.     Pourquoi faut-il un asset manager sur ma police ?

Une des exigences permettant à un fonds dédié d’assurance de bénéficier du régime fiscal particulier de la branche 23 est d’opérer la gestion des actifs de façon discrétionnaire. Ainsi vous avez le choix entre une formule PFS, gérée par Private Insurer, ou une formule PDF pour laquelle un gestionnaire d'actifs indépendant et autonome mandaté par Private Insurer gère de façon discrétionnaire les actifs de la police.


5.     Qu’advient-il de mon portefeuille ?

Votre contrat d’assurance Private Insurer continue à être géré selon les choix que vous avez opéré. Il peut toujours être modifié ou racheté selon vos souhaits, et sa structure modifiée selon vos besoins (bénéficiaires, assurés, cession de droit…). Ce qui précède est sous réserve des contraintes qui vous auraient été communiquées individuellement par Private Insurer en lien avec la régularisation éventuelle de votre police.


6.     Puis-je racheter/mettre fin à mon contrat ?

Un client qui le souhaite est libre de racheter sa police et de quitter Private Insurer qui ne s’opposera pas à ce rachat, tout en appliquant les conditions générales et la législation en vigueur pour un rachat.Certains clients ont investi dans des fonds qui ne permettent plus le rachat. Private Insurer recherche actuellement une solution pour traiter ces cas dans le meilleur intérêt des preneurs concernés. L'exécution des rachats pour ce qui concerne ces fonds est actuellement suspendue.


7.     Ma demande de rachat est actuellement en cours de traitement par Private Insurer. Combien de temps cela peut prendre ?

Les rachats sont en principe traités dans les 30 jours de la réception de l'ensemble des informations nécessaires à l'exécution de cette opération. En cas d'afflux de demandes, il est possible que le traitement prenne du retard. Dans ce cas, des intérêts de retard vous seront versés, si les conditions prévues par la loi sont réunies.


8.     Vais-je pouvoir continuer à suivre l’évolution de mon portefeuille/contrat et passer de nouveaux ordres / arbitrages ?

Les moyens à disposition pour le suivi de votre police restent inchangés, via Opossum ou SFO. Il vous sera toujours possible de passer de nouveaux arbitrages dans votre portefeuille comme c’est le cas aujourd’hui, sous réserve des contraintes qui vous auraient été communiquées individuellement par Private Insurer en lien avec la régularisation éventuelle de votre police.


9.     En tant qu’actionnaire unique de Private Insurer, le Groupe P&V garantit-t-il le suivi de ma police Private Insurer ?

Private Insurer a le soutien du Groupe P&V pour permettre la continuité de ses activités jusqu’à la fin du processus de liquidation.


10.     Je ne suis pas satisfait du service de Private Insurer. Que puis-je faire ?

Si vous avez une plainte en rapport avec votre contrat ou les services de Private Insurer, il y a différentes possibilités pour trouver une solution. Vous pouvez en premier lieu vous adresser par écrit à complaints@privateinsurer.com ou à Private Insurer, 7 avenue Tedesco à 1160 Bruxelles (Belgique). Vous pouvez également vous adresser à l’Ombudsman des Assurances, 35 Square de Meeus à 1000 Bruxelles ou introduire une action judiciaire.

Nos bureaux

Private Insurer SA en liquidation ,
Avenue Tedesco 7,
B-1160 Bruxelles
T. +32 (0) 2 676 18 60
F. +32 (0) 2 676 18 69
service@privateinsurer.com

Please publish modules in offcanvas position.